Gwenaelle Rinaldi | Chorégraphe | Je persiste et je signe… Je m’appelle Jacques Brel | Compte à Rebours

Ancienne danseuse professionnelle dans la danse contemporaine, Gwénaëlle Rinaldi a dansé au sein de différentes compagnies contemporaines conventionnées, telles que Cie Gianni Joseph (ancien assistant de Carolyn Carlson), Cie Teatri del Vento en résidence à l’Opéra de Saint Etienne. Elle a travaillé sur plusieurs évènements comme danseuse et assistante chorégraphique de Philippe Decouflé. Elle a été danseuse et assistante à la chorégraphie de Johanne Madore à l’Opéra Bastille pour la reprise et à chaque diffusion de La Damnation de Faust de Berlioz.
Elle a par ailleurs été danseuse et capitaine de l’équipe sur la comédie musicale Cyndi en 2002 au Palais des Congrès de Paris.

Elle a développé sa propre écriture sur une pièce conçue par elle-même, Méboudo, invitée sur le off du festival de danse de Montpellier.

Elle a par ailleurs développé un travail sur le mouvement du comédien lors de la collaboration avec l’école de comédien Les Enfants Terribles ainsi que sur la création de la pièce Je persiste et je signe… Je m’appelle Jacques Brel dans laquelle elle a collaboré avec Valérie Antonijevich.

En 2008, elle intégre une école d’ostéopathie et après 5 ans d’études elle valide son clinicat avec “mention très bien”.

Installée à Paris en tant qu’ostéopathe elle travaille régulièrement sur les spectacles pour s’occuper des artistes :
Dracula en 2011 au Palais des Sports de Paris.
Tragédie d’Olivier Dubois dans le Festival In à Avignon en 2012 et régulièrement au 104 à Paris.
Roméo et Juliette en répétition au théâtre du Châtelet et en tournée asiatique en septembre 2012.
Le concert de Mylène Farmer pour la tournée 2012 sur les représentations à Bercy.
Et en 2013, Robin des bois au Palais des Congrès pour le suivi des artistes aériens.

Elle propose aujourd’hui une réflexion sur la manière de se mouvoir et sur la gestuelle et la posture à rechercher et à adopter en fonction des textes et des personnages.

Elle collabore à la création de Compte à rebours mis en scène par Valérie Antonijevich en tant que chorégraphe.