Lise Seguin | Comédienne. | Hamlet est mort. Gravité zéro.

Depuis 2011, elle travaille régulièrement avec le Collectif Maquis’Arts sur le questionnement de l’écriture contemporaine à travers plusieurs pièces : Yakich et Poupatchée de Hanokh Levin et Le langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis, mis en scène par Valérie Antonijevich.

Lise Seguin se forme comme comédienne au « Théâtre Ecole 7e Acte » où elle reçoit une formation pluridisciplinaire durant 3 ans.
En parallèle, elle participe à de nombreux stages : clown (Sydney Bernard), improvisation (Michèle Taieb), chant (Tristan Haspala).
Elle suit également depuis l’enfance un itinéraire de musicienne (violon et piano).

Elle joue dans La main leste et Mon Isménie ! d’Eugène Labiche sous la direction de François Kergourlay et Choeur battant, création poétique pour la rue mis en scène par Valérie Antonijevich.
Intéressée par le lien du théâtre avec les plus jeunes, elle joue dans 
Les doudous perdus écrit et mis en scène par Monique Frapat en tournée dans les écoles, et Sacré silence, de Philippe Dorin, mis en scène par Charlotte Rey.

Elle tourne dans L’incroyable histoire de Mr D réalisé par Maxime Duvinage et dans Isotta réalisé par Emilie Scheeck.