Valérie Antonijevich | Metteure en scène. Comédienne

Valérie Antonijevich crée dernièrement Compte à rebours de Saviana Stanescu à Gare au Théâtre.

Suite à sa formation de comédienne, Valérie Antonijevich se tourne très vite vers la mise en scène et se forme avec Leonid Kheiffets et Valery Ribakov (Gitis).

Elle oriente sa recherche dramaturgique autour de la composition de spectacles à partir d’une matière non théâtrale : poèmes, récits, témoignages, archives… et autour d’écritures contemporaines.

L’invitation au voyage est un spectacle conçu à partir de poèmes de Rimbaud, Michaud, Segalen, Kerouac…
Lucia y Dolores est une grande fresque sur l’Andalousie à partir de textes d’Hemingway, Picasso…
Je persiste et signe je m’appelle Jacques Brel est un conte conçu à partir de l’œuvre du chanteur.

Elle monte également des textes contemporains : Aztèques de Michel Azama, Qui est le véritable inspecteur Hound ? de Tom Stoppard, Les aveux de la dernière chance de David Caraty, Nuits d’amour éphémère de Paloma Pedrero.
Elle continue son travail d’écriture scénique à partir d’archives pour explorer « Histoire et histoires, liens intimes » avec Vanves 1914-1918, construction fragmentaire sur la vie des femmes pendant la grande guerre et avec Mon cœur caresse un espoir portrait morcelé des français pendant les années d’occupation entre 40 et 44.

Avec On n’y va pas par 4 chemins qu’elle co-écrit avec Charlotte Rey, elle expérimente la forme théâtrale à épisodes dans un cabaret théâtre conçu pour l’espace public en collaboration avec James Brandily.